+ 687 92 91 56 pascal.sanchez@improve.nc

En quoi la Didactique Professionnelle  (DP)  serait elle une valeur ajoutée au développement des compétences en entreprise ?

La Didactique Professionnelle étudie les relations qui existent entre situations de travail et développement des compétences. Par l’intelligibilisation des situations de travail, elle vise la conceptualisation de l’action.

Agir et Comprendre sont distingués dans la DP qui vise à concevoir des formations en prenant appui sur les situations de travail. Pourquoi ? Parce qu’il s’agit de reconnaître et faire mieux comprendre que l’activité professionnelle, au travers de ses processus d’action, mobilise les ressources cognitives de celui qui agit.

Comment concevoir une utilisation efficace de la DP en entreprise pour professionnaliser les salariés ?

Les dispositifs devront répondre à plusieurs contraintes :

  • On ne peut plus former sans prendre en compte l’environnement du travail.
  • La formation ne peut régler à elle seule, tous les problèmes de compétences.
  • L’organisation des entreprises a subit une profonde mutation, elle est de nos jours partie prenante dans son fonctionnement, du développement des compétences des individus qui s’y inscrivent, et génératrice d’apprentissages.

Il semble que formation, organisation et expérience interagissent et viennent mutuellement nourrir la pratique et donc l’efficacité du travail.

Dans ce cadre la prise de distance avec l’acte de travail et l’environnement de ce dernier devient indispensable. On demande au delà des compétences d’action, des compétences de gestion de l’action. La DP semble être un outil qui permettrait de répondre aux contraintes de professionnalisation des individus.

La DP devient utile dans la mise en œuvre de dispositif professionnalisant. L’ingénierie de professionnalisation vise la capacité des individus à apprendre des situations professionnelles. Elle offre des outils et des méthodes permettant de rendre l’expérience apprenante.

Professionnalisation versus formation, pour l’entreprise ?

En aucun cas l’un pourrait se passer de l’autre, une complémentarité semble plus pertinente dans la mise en place de parcours pour les salariés.

La formation en entreprise peut :

  • Faire acquérir des ressources au travers d’un corpus de connaissances disponibles et utilisables par l’individu.
  • Etre un support d’entrainement à la combinaison de ressources, en permettant d’utiliser de produire et de mettre en œuvre des connaissances, par exemple dans la résolution de  problèmes individuels ou collectifs. (mode projet, étude de cas).
  • Peut développer la capacité de réflexivité et de transfert des apprentissages. Il faut être capable de réussir mais aussi de comprendre pourquoi.

Les acteurs de la formation en général, dans une notion de parcours et dans un souci de professionnaliser, seront amenés à s’intéresser aux capacités formatives des situations de travail et de leur environnement, comme lieu de transfert des acquis mais aussi de production de compétences.